L'intelligence émotionnelle, quezako?

Publié le par architectedelafinance

heart.jpgAvoir de superbes diplômes on le sait tous c'est bien ! Mais est-ce suffisant pour réussir notre vie ? Qui sont ces jeunes créateurs, ces personnalités talentueuses qui nous font tant rêver par leur réussite personnelle mais aussi et surtout parce que ils ont eu l'audace de vouloir réussir leurs rêves, de se lancer dans une aventure certes risquée mais tellement riche et épanouissante... N'ont-ils pas une intelligence supérieure aux autres ? Cette intelligence c'est ce que l'on appelle l'intelligence des émotions...

 

Là où le quotient intellectuel est discriminant, puisque chacun a des capacités différentes en fonction de ses aptitudes  (capacité à retenir, à enregistrer l'information, capacité de travail plus ou moins grande...) celui-ci différe en fonction de chacun. Certains sont plutôt manuels, aiment créer de leurs mains et ont la minutie par exemple, d'autres sont plus à l'aise avec la reflexion, et aiment faire travailler leur matière grise. Ainsi nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne au niveau de l'intellect et tant mieux. Cette diversité permet un échange de valeur ajoutée nécessaire au bon fonctionnement d'une économie saine rentable et durable.

 

Le quotient émotionnel, quant à lui, est beaucoup plus juste. Et il se développe dès l'enfance en fonction de l'éducation que l'on a pu recevoir. Ainsi, permettre à l'enfant d'exprimer ses émotions par exemple lui permet de se familiariser avec celles-ci, d'apprendre à les connaître et à les apprivoiser afin de mieux les gérer. Il s'agit de l'intelligence du coeur, et une bonne maîtrise permet d'être à l'aise avec soit-même, de se connaitre davantage, d'avoir confiance en soi et ainsi faire partie des leaders de demain, de ceux qui ont la capacité de faire changer le monde positivement. Mais bien plus que ça, il peut se développer à tout âge et on peut opérer une séance de rattrapage très facilement.

 

Là où l'intellect devient très difficile à developper avec l'âge, le coeur, lui, au contraire s'adoucit davantage : une naissance, un décès, un mariage, une séparation, un moment difficile à vivre... Tous ces instants sont des occasions pour faire jaillir nos émotions les comprendre et avancer positivement. Alors vous allez me dire mais comment faire pour rebondir ou vivre tout simplement entièrement ces moments de joie en lachant prise et être quelqu'un de positif dans la vie? Est-ce vraiment à la portée de tous? Il faut développer ce que l'on appelle la pensée positive...

 

La pensée positive ne signifie pas être positif tout le temps et fuir ses émotions. Bien au contraire, développer la pensée positive c'est avoir la capacité de vivre ses émotions, de les ressentir, se décharger d'une émotion négative pour pouvoir rebondir. Mais comment rebondir? Comment avoir cette capacité à ne plus vivre dans le passé mais de vivre uniquement son présent et d'être capable de se plonger dans l'avenir? Un mot qui vous parlera tous :  

" BELIEVE" and Just 'BELIEVE"

   

Développer cette capacité à croire au divin, sans rentrer pour l'instant dans le détail c'est s'autoriser à vivre sa vie sereinement. Redevelopper cette capacité à nous dire que nous ne sommes pas seuls mais qu'il y a quelque chose de supérieure qui manage tout, qui dirige tout, qui nous connait même mieux que nous tel un protecteur, nous rassure et nous vivons notre vie différemment et de façon très heureuse! Certes nous ne comprenons pas tout...mais cela viendra...

 

Deux livres pour ça:

John Gray, "Comment obtenir ce que nous désirons et apprécier ce que nous possédons".

Daniel Goleman, "l'intelligence émotionnelle".

Si vous appréciez tant mieux, savourez!

 

Alors juste une chose: autorisez-vous à croire ! Que pensez-vous perdre à part vivre mieux et heureux ? Et en plus cet espoir-ci ne meurt jamais. ☺Parce que L'espoir ça ne meurt jamais ☺

 

Nous le valons bien ☺

 

Asma Oudina

ethicreative@outlook.com

Commenter cet article